headerphoto headerphotoClicquez dessus pour plus d'info...headerphoto

    >>Présentation

L’AFREC : Lancée officiellement le 17 février 2008 à Alger, à l’issue d’une conférence des ministres de l’énergie du continent.

Ce n'est qu'en 1980 que les pays africains ont véritablement pris conscience de la situation énergétique préoccupante du Continent Africain. Pour la première fois, la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'OUA, réunie à Lagos (Nigeria) en avril 1980, avait adopté un plan intitulé "Plan d'Action de Lagos (PAL)", dans lequel les principaux problèmes énergétiques que connaît l'Afrique avaient été identifiés, en proposant des actions à court, moyen et long termes pour y remédier. Pour mettre en œuvre ce PAL, la Conférence de Lagos a perçu l'impérieuse nécessité de se doter d'un cadre institutionnel approprié et a ainsi entériné la recommandation relative à la création urgente de la Commission Africaine de l'Energie. La Commission Africaine de l'Energie est une structure continentale africaine chargée d'assurer, de coordonner et d'harmoniser :
  • la protection,
  • la conservation,
  • le développement,
  • l'exploitation rationnelle,
  • la commercialisation et l'intégration des ressources énergétiques sur le continent africain.
De plus, l'importance du rôle central et la contribution inestimable de l'énergie dans l'industrialisation, la lutte contre la pauvreté et l'aménagement rural, le développement global et durable ainsi que la coopération et l'intégration régionale et sous-régionale ne sont plus à démontrer.

Faisant suite à la décision pertinente de la Conférence au Sommet de Lagos, le PNUD, en collaboration avec l'OUA et la CEA, a entrepris en 1984-1985, une étude qui a recommandé la mise sur pied d'une Commission Africaine de l'Energie, afin de promouvoir les initiatives collectives susceptibles d'apporter un appui décisif aux efforts visant à résoudre les problèmes d'énergie en Afrique. Les recommandations des Chefs d'Etat et de Gouvernement de l'OUA et l'étude du PNUD n'ont jamais été mises en œuvre. Depuis lors, les hautes instances panafricaines ont confirmé et plaidé pour la nécessité de créer, sans tarder, un instrument stratégique de coopération interafricaine dans le domaine de l'énergie. Il convient de mentionner les plus importantes :
  • Le traité instituant la Communauté Economique Africaine (AEC), Abuja, juin 1991 ;
  • La première Conférence panafricaine des Ministres de l'Energie (Tunis, mai 1995) ;
  • Le Programme d'Action du Caire (juin 1995) ;
  • Les premières et deuxième Conférences régionales des Ministres, Chargées de la mise en valeur et de l'utilisation des ressources minérales et énergétiques en Afrique (Accra, 1995, Durban, novembre 1997) ;
  • Programme africain de l'énergie de la Banque Africaine de Développement (Abidjan, 1995).(Lire la suite.....)

Clicquez dessus pour plus d'info...
MR. Atef MARZOUK
Directeur Exécutif par Intérim
Commission Africaine de l'Energie
(AFREC)

Flux RSS

Partenaires

Liens utiles

SIE de l'Afrique du sud
SIE de l'Algérie
SIE du Sénégal
SIE du Nigeria
SIE de la Tunisie
SIE du Mali
SIE du Ghana
SIE du Soudan

Questionnaire de Collecte de Données pour le Statistique Energétique Africaine

Rapport du 2ème Siminaire (2005)

Rapport du 1er Seminaire (2003)